Vous êtes ici Accueil > Présentation

Evolutions

HISTORIQUE DE LA RECHERCHE et ACTIVITES DU LABORATOIRE VETERINAIRE A MADAGASCAR (1906 – 1995)

-* 1906 : organisation du premier Laboratoire Vétérinaire à l’Institut Pasteur de Tananarive par le Docteur Joseph CAROUGEAU  :
– diagnostic et études sur la streptotricose, l’ostériomalacie des chevaux, la tuberculose bovine et les parasitoses ;
– démarrage de la première fabrication de vaccin contre le charbon bactéridien des bovins qui faisait alors de nombreuses victimes.

  • 1910 : premières publications scientifiques sur les maladies du bétail à Madagascar
  • 1924  : transfert du laboratoire vétérinaire à Mahamasina à l’emplacement actuel du Service Provincial de l’Elevage.
  • 1926 à 1934 : le Directeur du laboratoire est le Docteur Henri POISSON, Vétérinaire Inspecteur, des nombreuses recherches en parasitologie ont été effectuées à l’époque
  • 1928 : création du Centre de Recherches Zootechniques et Vétérinaire de Kianjasoa.
  • 1935 : nouveau déménagement et retour à l’Institut Pasteur dans un bâtiment neuf, avec des nouveaux matériels et équipements. Le Directeur est le Docteur Georges BÜCK, Vétérinaire Inspecteur. Des recherches ont été effectuées concernant : – le développement de la bactériologie avec l’appui scientifique des chercheurs de l’Institut Pasteur, le Docteur GIRARD puis le Docteur ROBIC ; – la préparation du vaccin anticholérique aviaire à deux injections.
  • 1945 : apparition de deux maladies épizootiques graves :
  • la maladie de NEWCASTLE qui détruisit une grande partie des gallinacés de l’île ;
  • la maladie de TESCHEN qui décima l’élevage porcin. Pour mener une lutte efficace contre ces fléaux, il fallait disposer des bâtiments, des matériels et une ressource humaine qualifiée pour effectuer les recherches et la fabrication des vaccins.
  • 1954 : construction du Laboratoire Central de l’Elevage à Ampandrianomby
  • 1955  : la remise officielle des clés du bâtiment a eu lieu au mois d’Août, et le premier Directeur était le Docteur Georges BÜCK, Vétérinaire Inspecteur.
  • 1956 : tous les services, Virologie, Bactériologie, Parasitologie, Expéditions, Animalerie et Usine à provende ont été fonctionnels.
  • 1958  : analyse des Vitamines dans les aliments du bétail, méthode microbiologique. Le Chef de laboratoire était le Pharmacien Commandant Raoul DAUMAS.
  • 1957 à 1960  : le laboratoire était dépendant du Service de l’Élevage et des Industries animales et sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture.
  • 1961  : dans le cadre de la convention franco-malgache d’assistance technique en matière scientifique, le Laboratoire Central de l’Élevage a été confié depuis le 1er Janvier à l’IEMVPT. – Le programme de recherche était annuellement établi avec la Direction de l’Elevage et contrôlés par le Comité national de la Recherche scientifique et technique. – Le financement des recherches était assuré à parts égales par le Gouvernement malgache et le Fonds d’aide et de Coopération de la République Française. Le Directeur du laboratoire était le Docteur SERRES, Vétérinaire Inspecteur. Les recherches ont été axées sur :
  • l’analyse des acides aminés par Chromatographie sur colonne,
  • la détermination des constantes biologiques du Zébu Malgache, AFLATOXINE : Colonel R GAULIER.
  • 1963 : apparition de la Peste Porcine Classique dans la Province de TAMATAVE, puis dans les environs immédiats d’ANTANANARIVO. Le laboratoire a mis au point un vaccin lapinisé contre la maladie
  • 1968  : apparition de la Fasciolose sur les bœufs de charrette et sur les animaux d’élevage traditionnel à Behenjy, à Manalalondo et à Ambatomirahavavy. Une étude sur les limnées d’eau douce et campagne de traitement fasciolicide a été effectuée par le laboratoire de Parasitologie.
  • 1969  : le charbon symptomatique frappe pour la première fois à Betroka sur un troupeau de zébu malgache. – Mise au point du vaccin anti-symptomatique et participation du laboratoire dans la campagne de vaccination anticharbonneuse.
  • 1972 à 1975 : convention Tuberculose (FAC- FNDE) – Évaluation de l’incidence de la Tuberculose dans le pays par une campagne de Tuberculination – Mise au point d’un vaccin expérimental la BKTA.
  • 1978 : collaboration inter-institut entre le DRZV (Département de Recherches Zootechnique et Vétérinaire) d’ANTANANARIVO et le Département de l’hygiène des animaux des tropiques de l’Université de GÖTTINGEN. – Projet d’Encouragement de la Production Animale – PEPA – Coopérants :
  • Le Docteur KRÜGER, Chef de projet
  • Le Professeur SEIFERT, Chercheur en Bactériologie
  • M. FORSTER, chercheur en Virologie.
  • M. BAPTIST, Team manager.
  • M. HONZEL et M. SCHALL Herman, chercheurs en zootechnie. – Cette collaboration a eu pour résultats :
  • la mise au point d’une nouvelle méthode de prélèvement, très pratique pour la prise, l’envoi et la conservation (disque de buvard enfilé sur une aiguille).
  • L’identification des sérotypes de clostridium par la chromatographie en phase gazeuse
  • La mise en évidence du clostridium chauvoei de sérotype 335 différent de 735 utilisé depuis 1969 et qui est originaire d’Isoanala.
  • 1980 - 1995 : la collaboration se développe et devenait une coopération entre les Etats Malgache et allemand. Les résultats sont les suivants : – mise au point d’une nouvelle technique de production de vaccin (nouveau type de fermenteur assurant la culture continue des bactéries) ; – application de nouvelles méthodes de diagnostic plus rapides (Test ELISA entre autres) ; – obtention d’une culture plus riche et plus rapide de pasteurelles, de Bacillus anthracis, des virus de Teschen (Roller) ; – obtention de vaccin purifié contre les maladies telluriques ; – obtention de vaccin polyvalent et efficace à moitié dose (1ml/bovin) par rapport au vaccin contre les maladies telluriques ; – mise au point d’une technique de production de toxine (ultra filtration sélective) et d’une anatoxine vaccin efficace au 1/5ème de ml ; – mise au point d’un vaccin thermostable ayant une durée de conservation au moins 15 mois contre la maladie de Teschen (Adjuvant huileux).