Vous êtes ici Accueil > Accueil > A la une

Nouveau vaccin contre la maladie de Newcastle : I-2 en vue

Du 22 au 26 septembre 2014, une équipe de l’AU-PANVAC (PAN AFRICAN VETERINARY VACCINE CENTRE) a réalisé une mission à Antananarivo pour évaluer la faisabilité de la production industrielle d’un vaccin thermostable contre la maladie de Newcastle. Cette affection des volailles est épizootique particulièrement dans les pays en développement.Madagascar est parmi les six pays africains sélectionnés pour bénéficier d’un projet d’appui pour la production locale du vaccin ND I-2 efficace pour augmenter le rendement de la filière avicole.
Cette équipe a été composée de trois missionnaires spécialistes en vaccinologie et en développement rural en la personne du Pr Emmanuel Couacy-Hymann, de Dr Rosa Costa et de Dr Quitino Lobo. Leur mission a été menée à bien à travers plusieurs activités dont essentiellement la visite des locaux de l’IMVAVET et l’entretien avec le personnel de l’institut. Entre autres, le groupe a effectué une visite de courtoisie au cabinet du Secrétaire Général et du Directeur de Cabinet du Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur. Ils ont confirmé que ce projet a un potentiel important pour contribuer à la réduction de la pauvreté dans l’île. Dans leur programme s’affichait également la visite du Laboratoire National de Diagnostic Vétérinaire. L’équipe de Pr E. Couacy a insisté que ce laboratoire devrait renforcer son rôle fondamental dans la surveillance et le diagnostic national de la
maladie de Newcastle.En outre, deux districts d’Arivonimamo et de Miarinarivo ont fait l’objet d’une descente sur terrain de cette délégation internationale. Ce circuit en zone rurale leur a permis de comprendre le système réel de production avicole et aussi d’évaluer le besoin des éleveurs malgaches en termes de prophylaxie vaccinale. En effet, la vaccination des poulets de race locale est un moyen efficace pour rentabiliser l’élevage de volailles. Toutefois, la couverture vaccinale pour cette espèce animale reste infime. Ainsi, l’implémentation et la durabilité de ce projet du vaccin I-2 contre la maladie de Newcastle (NDV) amélioreront la productivité de l’aviculture familiale à Madagascar. Prochainement, l’IMVAVET sera capable de produire ce vaccin thermostable administré par instillation oculaire, beaucoup plus facile d’utilisation pour les éleveurs.